Y000593 (crédit photo : NASA)

Yamato 000593
000749/000802/002192/002712

chute observée trouvaille

Date :
Lieu :
Poids :
Age :
Type :

novembre/décembre 2000
Yamato Mountains (Antarctique)
15 022 g
2 milliards d'années
Nakhlite
(clinopyroxénite)

Y000593 a été ramassée par une équipe japonaise au niveau du secteur de Yamato Mountains en Antarctique. D'un poids de 13,7 kg, cette roche verdâtre, recouverte à 60 % d'une belle croûte de fusion noire, est la deuxième météorite martienne la plus massive jamais récupéré à ce jour, derrière Zagami. Quelques jours après sa découverte, les japonais exhument un fragment apparenté moins imposant (Y000749) d'un poids de 1,3 kg. Un nouveau fragment de 22 g (Y000802) viendra s'ajouter aux deux premiers en 2002. Ces trois spécimens constituent la première Nakhlite découverte sur les étendues gelées de l'Antarctique.

D'un point de vue pétrographique, le trio Y000593/Y000749/Y000802 est constituée de cristaux allongés de clinopyroxènes (augite), accompagnés d'olivine (fayalite principalement) et de titanomagnétite. Ces minéraux sont noyés dans une matrice composée de plagioclases (non choqués en maskelynite) et de petits cristaux de titanomagnétite.

L'origine martienne des trois roches a été confirmée par l'étude pétrographique et l'analyse de certains gaz nobles (Ar, Xe) emprisonnés dans des grains minéraux, et dont la composition est similaire à celle de l'atmosphère martienne.

L'âge du trio a été estimé à 2 milliards d'années, la météorite étant donc légèrement plus ancienne que les autres Nakhlites (1,3 milliards d'années). L'âge d'exposition, qui indique le temps que la météorite a passé dans l'espace interplanétaire depuis son éjection de la surface martienne, a également été déterminé. Il varie entre 8,7 et 13,1 millions d'années, et est cohérent avec celui des autres Nakhlites.

Labrot © 1997-2017. Dernière mise à jour : 18 février 2003.