Molécules organiques découvertes par Curiosity

Liste des molécules organiques détectées par l'instrument SAM du rover Curiosity au niveau de la roche sédimentaire argileuse Cumberland sur le site de Yellowknife. Toutes les molécules sont chlorées (elles possèdent toutes un ou plusieurs atomes de chlore, en vert), sans doute à cause de réaction avec les perchlorates contenus dans le sol martien au cours du chauffage (pyrolyse) des échantillons à l'intérieur de SAM : (1) chloro-méthane ou chlorure du méthyle, (2) dichloro-méthane ou chlorure de méthylène, (3) trichloro-méthane (chloroforme !), (4) tétrachloro-méthane, (5) dichloro-éthane ou dichlorure d'ethylène, (6) dichloro-propane, (7) dichloro-butane, (8) chloro-benzène. Le chloro-benzène est l'espèce de loin la plus abondante (150 à 300 parties par milliard). Pour l'instant, elle n'a été identifiée seulement qu'à Cumberland. Pour les autres échantillons analysés (le sol Rocknest et les roches John Klein et Confidence Hills, on ne sait rien de Windjana), la concentration est inférieure au seuil de détection de l'instrument. La nature du ou des précurseurs organiques ayant donné naissance aux différentes molécules détectées est inconnue. La roche Cumberland, vieillie d'environ 4 milliards d'années, a été exhumée il ya environ 78 millions d'années, une période déjà très longue, au cours de laquelle la matière organique a été sérieusement affectée par le rayonnement UV et les rayons cosmiques. Des résultats encore plus intéressant sont attendus pour des roches mises à nu beaucoup plus récemment par l'érosion. L'axe des abscisse indique le temps de rétention, c'est à dire le temps pendant lequel les molécules ont été retenues dans la colonne de chromatographie gazeuse avant de sortir. L'axe des ordonnées indique le nombre de coup enregistrés par le spectromètre de masse (Crédit photo : NASA/JPL-Caltech).

Labrot © 1997-2017. Dernière mise à jour :  5 février 2015. index