L'eau sur Mars

Mars Global Surveyor


Nanedi Vallis

  • Date : 8 janvier 1998,  peu après le début de l'orbite n°87 (10 PM PST).
  • Région couverte : 9,8 km x 18,5 km.
  • Résolution : 20 mètres/pixel et 9,6 mètres/pixel. Des détails de 12 mètres sont visibles à haute résolution.
  • Image A: Viking Orbiter 1, 150 mètres/pixel.

Cette image montre le canyon de Nanedi Vallis, l'un des réseaux de vallées qui coupent les plaines cratérisés de la région équatoriale de Xanthe Terra. Le canyon mesure 2,5 km de large. On peut apercevoir des coulées rocheuses en haut des pentes du canyon et des résidus d'érosion en bas des pentes et au fond du canyon. L'origine de ce chenal est énigmatique. Certaines caractéristiques, comme les terrasses (visibles en haut de l'image), témoignent de l'action continue d'un fluide. Mais d'autres caractéristiques, comme l'absence d'affluents ainsi que l'étroitesse des méandres suggèrent au contraire une formation par sapement. Il est probable que les deux processus (érosion du à l'écoulement d'un fluide et sapement) soient à l'origine du canyon tel qu'il apparaît maintenant. Des observations supplémentaires, en particulier dans la zone à l'ouest de cette image, permettront de préciser le rôle et l'influence de ces deux processus dans la formation de Nanedi Vallis.

mgs_img_24a.jpg (11570 octets) A mgs_img_24b.jpg (15509 octets) B
Malin Space Science Systems/NASA


Nirgal Vallis

  • Date : 21 septembre 1997 (03:08 AM).
  • Région couverte : 36 km de long.
  • Position : 28,5°S pour 41,6°W.
  • Image A : Mosaïque de l'USGS, 180 km x 180 km.

Nirgal Vallis est un réseau de vallées qui recouvre un haut plateau. Lors de la prise de vue, l'altitude de la sonde était de 400 km et la caméra était dans une position oblique (35°), à 800 km de Nirgal Vallis. A cette distance, le champ de la caméra était de 16 km.

Le petit rectangle de l'image A montre la région photographiée par la caméra de Mars Global Surveyor.

L'image B a été acquise ligne par ligne par la caméra MOC. A cause de la vitesse orbitale et de la vitesse de rotation de la sonde, l'image est légèrement déformée. De plus, sa résolution a été réduite car l'image réelle fait presque 7 méga-octets. Malgré cela, on peut voir des dunes dans le canyon et dans les zones élevées autour du canyon.

L'image C montre une portion de l'image précédente dans sa résolution réelle. Cette vue montre clairement les dunes de sable et illustre mieux la distorsion subie par l'image à cause des conditions d'acquisition.

L'image D a été obtenue par traitement informatique de l'image précédente. Elle montre la zone telle que pouvait l'observer la caméra MOC lorsque l'image a été prise.

Nirgal Vallis est un très bon exemple de réseau de vallées. La grande question à propos de ces réseaux est de savoir comment ils se sont formés. On peut expliquer leur formation de deux manières différentes : soit par l'action d'un cours d'eau, soit par le sapement de la surface causée par un flux d'eau souterraine. Avec la résolution actuelle, il n'est pas possible de répondre à cette question. On distingue juste des amoncellements de débris sur les bords de la vallée, mais il n'est pas possible de définir l'origine de ces débris (dépôt de sable et de poussière sous l'effet du vent ou accumulation après transport par un cours d'eau).

MGS Images A MGS Images BMGS Images CMGS Images D
Malin Space Science Systems/NASA

 

Labrot © 1997-2017. Des commentaires, corrections ou remarques ? N'hésitez pas, écrivez moi! précédent index