Dunes de sable

Mars Global Surveyor


Dunes de la région polaire Nord

  • Date : 26 juillet 1998, après le début de l'orbite n°452 (03:10 PM PDT).
  • Position : 76,87° N pour 253,81° W.
  • Région couverte : 1,8 km x 0,9 km.
  • Résolution : 4 mètres/pixel.

L'image A a été obtenue par l'orbiter 2 de la mission Viking à la fin du printemps dans l'hémisphère Nord, en avril 1978. Elle montre un vaste champ de dunes de sable qui ceinture la région polaire Nord. La bande grise à gauche de l'image indique la zone photographiée par la sonde Mars Global Surveyor, 10 ans martiens après le cliché pris par les sondes Viking.

Avec l'arrivée du printemps dans l'hémisphère nord (la saison du printemps a commencé le 15 juillet 1998), la calotte polaire commence son retrait annuel. Les rayons du Soleil touchent à nouveau le pôle nord et provoquent la sublimation de la glace de dioxyde de carbone. Celle ci passe directement de l'état solide à l'état gazeux et le gaz carbonique retourne dans l'atmosphère martienne. Avec la disparition de la glace, la surface redevient visible.

Ici, ce sont des dunes de sable qui apparaissent. Il a fallu attendre la dernière semaine de juillet pour les observer. Elles étaient recouvertes de glace ou de neige, masquées par d'épais nuages et perdues dans l'obscurité de l'hiver polaire martien. Des restes de glace sont d'ailleurs encore présents sous la forme de petites taches blanches brillantes à gauche du croissant dunaire de l'image B.

Les dunes ont des formes classiques. L'image B montre une dune en croissant de type barkane, alors que l'image C montre des dunes transversales, dont les lignes de crêtes ont fusionné entre elles. Ces dunes sont similaires en tailles et en formes aux dunes que l'on trouve dans de nombreux déserts terrestres. Elles se forment sous l'effet d'un vent qui souffle dans une seule direction (depuis le centre inférieur gauche de l'image).

La résolution des images B et C est en fait inférieure à 4 mètres/pixel. Lors de la prise de vue, l'atmosphère était en effet nuageuse, ce qui explique le faible contraste des images. De plus, la caméra de la sonde n'a pas encore effectué sa mise au point. Des détails de 10 à 12 mètres sont quand même visibles sur les clichés.

La zone couverte par la caméra à haute résolution de la sonde Mars Global Surveyor va se déplacer encore plus au nord dans les semaines qui viennent. Le retrait de la calotte polaire aura encore progressé, le ciel se sera éclairci et les images seront donc plus nettes et de meilleures qualité. L'été nordique commencera en janvier 1999 et MGS aura alors une excellente vue de la région polaire. Depuis son orbite de cartographie, la sonde connaîtra de nombreuses occasions de survoler le pôle nord martien. Les images auront alors une résolution de 1,5 mètres/pixel, ce qui représente une amélioration considérable, même pour les images présentées ici.

Champs de dunes de sable A

Dunes de sable B

Dunes de sable C
Malin Space Science Systems/NASA


Dunes au fond du bassin d'impact Herschel

  • Date : 14 juin 1998, après le début de l'orbite n° 365 (10:51 AM PDT).
  • Position : 14,27° S pour 231,68° W.
  • Résolution : 10,7 mètres/pixel.

Le bassin Herschel (image A), d'un  diamètre de 300 km, s'est formé à la suite de l'impact d'une météorite avec Mars. Des observations menées par les sondes Mariner 9 en 1971, Viking en 1970 et Phobos 2 en 1989 avaient révélées que le fond du cratère était couvert par endroits d'un matériau sombre, qui pouvait avoir été soufflé ou déposé par le vent. Le rectangle blanc indique la zone photographiée par la caméra haute résolution de Mars Global Surveyor.

Une partie de ces étendues noires est en fait un champ de dunes de sable, que l'on voit parfaitement sur l'image prise par MGS (B). Ces dunes ont une forme en croissant caractéristique des dunes que l'on nomme barkanes sur Terre (côté convexe orienté vers le vent dominant). Elles se forment lorsque le vent vient principalement d'une seule direction. Dans le cas du bassin Herschel, le vent souffle donc du nord au sud (le nord est en haut sur l'image B). Cependant, on peut distinguer des dunes dont la partie finale est allongée. Les vents ne proviennent donc pas toujours de la même direction, et ils soufflent quelquefois du nord est, quelquefois du nord ouest et quelquefois du nord. La direction du vent est probablement influencée par la topographie locale, car ce champ de dunes est située dans une plaine étroite et basse, entre l'anneau d'un large cratère d'impact à l'est (visible sur l'image A) et une formation montagneuse à l'ouest, qui n'est autre qu'un segment de l'anneau interne du bassin Herschel.

mgs_img_29.jpg (20346 octets) A

mgs_img_30.jpg (24439 octets) B
Malin Space Science Systems/NASA


A voir également : 

Go ! Dunes de sable dans Hebes Chasma dans la section consacrée à Valles Marineris.

Labrot © 1997-2017. Des commentaires, corrections ou remarques ? N'hésitez pas, écrivez moi! précédent index