Tige de Tilleul de 3 ans, vue générale (x4)

 

 

Dans la partie haute de la tige se trouvent plusieurs lenticelles à des stades de croissance plus ou moins grands. Sorte d'éclatement d'ou échappe des particules brunâtres, les lenticelles se trouvent généralement à l'emplacement d'anciens stomates. Dans ces secteurs, le phellogène ne donne pas naissance à du liège, mais à des cellules subéreuses non jointives (qui s'échapperont sous la forme de poussière organique). L'activité du phellogène étant importante, la prolifération de ces cellules finit par distordre et faire éclater l'épiderme, mettant ainsi les tissus vivants périphériques en contact avec l'extérieur. Au niveau des lenticelles, qui peuvent être vues comme des blessures naturelles que la plante s'inflige volontairement, les échanges gazeux sont à nouveau rendus possibles (le liège résultant de l'activité du cambium subéro-phellodermique étant effectivement imperméable).

 

Labrot © 1997-2017. Dernière mise à jour : 30 novembre 2016. Des commentaires, corrections ou remarques ? N'hésitez pas, écrivez moi! index