Feuille de Laurier Cerise, détail de la nervure centrale (x4)

 

La feuille de Laurier cerise est typique d’une dicotylédone. La photo ci-dessus montre la zone de la nervure principale, avec son faisceau cribro-vasculaire. Les nervures latérales (à droite) sont clairement coupées en biais, ce qui permet de distinguer la structure des vaisseaux conducteurs.

 

 

Labrot © 1997-2017. Dernière mise à jour : 3 juillet 2016. Des commentaires, corrections ou remarques ? N'hésitez pas, écrivez moi! index