Le rover américain Spirit (Crédit photo : Daniel Maas / Maas Digital LLC) Le 4 janvier 2004 à 05h35, le rover américain Spirit se pose sur le fond du vaste cratère d'impact de Gusev. 11 jours plus tard, il quitte sa plateforme pour rouler triomphalement dans la poussière martienne. La joie des ingénieurs sera cependant de courte durée. Le 22 janvier 2004, soit 18 jours après son atterrissage, Spirit est frappé de plein fouet par une panne d'une gravité extrême. Il faudra deux semaines à la NASA pour le remettre sur pied.

Une fois remis de ses émotions, le rover put reprendre ses analyses de roches et de sols. Ne trouvant rien d'autre que de tristes basaltes, les scientifiques décident alors de l'envoyer en direction du cratère d'impact Bonneville. Hélas, ce dernier ne sera qu'une cuvette remplie de poussière, sans le moindre affleurement rocheux ...

Spirit est alors dirigé vers les collines Columbia, qui paraissaient inaccessibles en début de mission. Le rover stupéfiera pourtant les ingénieurs en parcourant sans broncher les trois kilomètres qui séparent ces reliefs vallonnés de son point de chute. Aujourd'hui, Spirit gravit vaillamment les collines Columbia, et a enfin déniché un affleurement rocheux. Perché sur son promontoire, les panneaux solaires orientés vers un pâle soleil, les ingénieurs espèrent lui faire passer l'hiver. Voici, en images, la folle histoire de Spirit >>>

Labrot © 1997-2017. Dernière mise à jour : 14 août 2005. index