Le site d'atterrissage d'Opportunity

On a retrouvé Opportunity !

L'exploit d'Opportunity, qui a terminé sa course au fond d'un cratère d'impact, n'a pas fait que des heureux. Cernés de toutes parts par le rempart du cratère, les scientifiques et ingénieurs responsables de la localisation exacte du rover à la surface de Mars étaient effectivement pratiquement aveugles. Certes, l'étude des trois images acquises par la caméra DIMES lors de la descente vers le sol martien avait déjà permis de se faire une idée de l'endroit ou Opportunity s'était posé. La poursuite des signaux radios du rover par les antennes du Deep Space Network et la sonde Mars Odyssey avait également permis de restreindre la zone de recherche, un peu à la manière d'un GPS terrestre. Les reliefs de Terra Meridiani étant invisibles depuis le fond du cratère, les scientifiques étaient cependant dans l'incapacité de les relier aux vues orbitales prises par les orbiteurs américains.

La NASA avait alors mis beaucoup d'espoir sur la caméra MOC de Mars Global Surveyor, qui avait réalisé une véritable prouesse en distinguant l'atterrisseur Spirit peu après son atterrissage à l'intérieur du cratère de Gusev. Espoir non déçu, puisque Mars Global Surveyor a fait coup double. L'image ci-contre, obtenue le 1er février 2004, montre non seulement le petit atterrisseur, niché au coeur d'un cratère de 22 mètres de diamètre, mais également l'impact laissé par le bouclier thermique, les traces imprimées au sol par les airbags et l'échappement des rétrofusées, ainsi que le bouclier arrière et le parachute. Ces deux éléments ont d'ailleurs été aperçus directement par Opportunity à la surface de Mars.

Go !En savoir plus : Spirit et Opportunity

Crédit photo : © NASA/JPL/MSSS

Labrot © 1997-2017.

index

Précédent

Suivant