Les roches de Karatepe

Une mine d'or à ciel ouvert

En contrepartie des risques qu'ils ont pris en envoyant Opportunity dans la gueule du cratère Endurance, les scientifiques espèrent bien toucher le jackop. Si les régions les plus intéressantes du cratère resteront hors de portée du rover (qui ne pourra les étudier qu'à distance grâce à son spectromètre MiniTES), la rampe de descente baptisée Karatepe va néanmoins permettre à Opportunity d'analyser des roches plus anciennes que celles qui affleuraient au niveau du cratère Eagle. Et donc de savoir dans quel type d'environnement l'ancienne mer salée qui recouvrait jadis la plaine de Terra Meridiani s'est mise en place ...

Sur l'image ci-contre, obtenue par la caméra panoramique PanCam, les géologues ont identifié au moins trois strates rocheuses différentes devant le rover. Si les strates supérieures, qu'Opportunity atteindra en premier, paraissent très similaires aux dépôts riches en sulfates et en oxydes de fer du cratère Eagle, les strates inférieures semblent posséder une composition unique. Il pourrait s'agir d'un grès formé par la cimentation de grains de sable noir d'origine volcanique (comme celui des plages de l'île de la Réunion). Une stratification a d'ores et déjà été observée au niveau de ces strates, mais contrairement aux roches du cratère Eagle, elle serait due à l'action du vent, et non à l'action de courants.

Go !En savoir plus : Spirit et Opportunity

Crédit photo : © NASA/JPL/Cornell

Labrot © 1997-2023.

index

Précédent

Suivant