Huroniospora

Les microfossiles emprisonnés dans les roches siliceuses de Gunflint dévoilent parfois des structures internes, qui semblent indiquer une certaine complexité. L'image de gauche montre ainsi une cellule d'Huroniospora dotée d'une double paroi. Sur l'image de droite, on aperçoit parfaitement au centre de la cellule une sorte d'amas organique. Pourrait-il s'agit d'un noyau cellulaire, exceptionnellement préservé ? Huroniospora était-elle une cellule eucaryote, plus évoluée que les cellules bactériennes classiques ? 50 années après la découverte de ces roches, les micropaléontologues ne sont toujours pas capables de trancher avec certitude. Si la double paroi de la cellule de gauche est réelle, la vésicule centrale de la cellule de droite l'est peut-être moins. Lors de la fossilisation, le contenu gélatineux de la cellule (le cytoplasme) peut coaguler et former des petites poches pouvant être confondues à tort avec un noyau cellulaire. (x1000)
© 2005 Labrot/CNRS

index

Précédent

Suivant