Chronologie de l'exploration martienne

Calendrier des fenêtres de tir de 1960 à 1988

Calendrier des fenêtres de tir de 1989 à 2035

Repere 1960
Arborescence Drapeau soviétique Marsnik 1 Echec
Arborescence Drapeau soviétique Marsnik 2 Echec
Repere 1961
Repere 1962
Arborescence Drapeau soviétique Spuntnik 22 Echec
Arborescence Drapeau soviétique Mars 1 Echec
Arborescence Drapeau soviétique Spuntnik 24 Echec
Repere 1963
Repere 1964
Arborescence Drapeau américain Mariner 3 Echec
Arborescence Drapeau américain Mariner 4 Succes
Arborescence Drapeau soviétique Zond 2 Echec
Repere 1965
Arborescence Drapeau soviétique Zond 3 Echec
Repere 1966
Repere 1967
Repere 1968
Repere 1969
Arborescence Drapeau américain Mariner 6 Succes
Arborescence Drapeau américain Mariner 7 Succes
Arborescence Drapeau soviétique Mars 1969 A Echec
Arborescence Drapeau soviétique Mars 1969 B Echec
Repere 1970
Repere 1971
Arborescence Drapeau américain Mariner 8 Echec
Arborescence Drapeau soviétique Kosmos 419 Echec
Arborescence Drapeau soviétique Mars 2 Demi succes (ou demi echec !)
Arborescence Drapeau soviétique Mars 3 Demi succes (ou demi echec !)
Arborescence Drapeau américain Mariner 9 Succes
Repere 1972
Repere 1973
Arborescence Drapeau soviétique Mars 4 Echec
Arborescence Drapeau soviétique Mars 5 Demi succes (ou demi echec !)
Arborescence Drapeau soviétique Mars 6 Echec
Arborescence Drapeau soviétique Mars 7 Echec
Repere 1974
Repere 1975
Arborescence Drapeau américain Viking 1 Succes
Arborescence Drapeau américain Viking 2 Succes
Repere 1976
Repere 1977
Repere 1978
Repere 1979
Repere 1980
Repere 1981
Repere 1982
Repere 1983
Repere 1984
Repere 1985
Repere 1986
Repere 1987
Repere 1988
Arborescence Drapeau soviétique Phobos 1 Echec
Arborescence Drapeau soviétique Phobos 2 Demi succes (ou demi echec !)

Mariner 4

 

 

Mariner 6

 

 

Mariner 7

 

 

Mariner 9

 

 

Orbiteur Viking

 

 

 Atterrisseur Viking

 

 

Phobos 2

Repere 1989
Repere 1990
Repere 1991
Repere 1992
Arborescence Drapeau américain Mars Observer Echec
Repere 1993
Repere 1994
Repere 1995
Repere 1996
Arborescence Drapeau américain Mars Global Surveyor Succes
Arborescence Drapeau russe Mars 96 Echec
Arborescence Drapeau américain Mars Pathfinder Succes
Repere 1997
Repere 1998
Arborescence Drapeau japonais Nozomi Echec
Arborescence Drapeau américain Mars Climate Orbiter Echec
Repere 1999
Arborescence Drapeau américain Mars Polar Lander Echec
Arborescence Drapeau américain Deep Space 2 Echec
Repere 2000
Repere 2001
Arborescence Drapeau américain Mars Odyssey Succes
Repere 2002
Repere 2003
Arborescence Drapeau de l'ESA Mars Express Succes
Arborescence Drapeau de la Grande Bretagne Beagle 2 Echec
Arborescence
Drapeau américain Spirit (MER A) Succes
Arborescence Drapeau américain
Opportunity (MER B) Succes
Repere 2004
Repere 2005
Arborescence Drapeau américain Mars Reconnaissance Orbiteur Succes
Repere 2006
Repere 2007

Arborescence Drapeau américain Phoenix Demi succes (ou demi echec !)
Repere 2008
Repere 2009
Repere 2010
Repere 2011
Arborescence Drapeau russe Phobos Grunt Echec

Arborescence Drapeau américain Curiosity Succes
Repere 2012
Repere 2013
Arborescence Drapeau indien Mangalyaan (MOM) Succes
Arborescence Drapeau américain MAVEN Succes
Repere 2014
Repere 2015
Repere 2016
Arborescence Drapeau de l'ESA ExoMars Trace Gas Orbiter Mission en cours
Arborescence Drapeau de l'ESA ExoMars Schiaparelli Echec
Repere 2017
Repere 2018
Arborescence Drapeau américain Insight
Arborescence Drapeau américain Red Dragon (SpaceX) ?
Repere 2019
Repere 2020
Arborescence Drapeau américain Rover (préparation d'un retour d'échantillon)
Arborescence Drapeau américain Orbiteur scientifique/télécom ?
Arborescence Drapeau de l'ESA ExoMars (rover)
Repere 2021
Arborescence
Repere 2035
Arborescence Drapeau francais Moi vers Mars !
(très incertain)

Mars Global Surveyor

 

 

Mars Pathfinder

 

 

 Mars Odyssey

 

 

Mars Exploration Rover (Spirit et Opportunity)

 

 

Mars Express

 

 

Mars Reconnaissance Orbiter (MRO)


Drapeau soviétique Sonde soviétique Drapeau russe Sonde russe Drapeau américain Sonde américaine  Drapeau francais Sonde française Drapeau japonais Sonde japonaise  Drapeau de l'ESA Sonde de l'agence spatiale européenne  Drapeau de la Grande Bretagne Sonde britannique Drapeau indien Sonde indienne

Repere Fenêtre de tir disponible Repere Année sans fenêtre de tir

Mission en cours Mission actuellement en cours Succes Succès (la plupart du temps éclatant) Echec Echec (la plupart du temps cuisant) Demi succes (ou demi echec !) Bilan mitigé, demi échec ou demi succès (typique des sondes russes)


Le tableau ci-dessus rassemble toutes les missions martiennes jamais lancées par l'homme, depuis les premières tentatives jusqu'à celles qui n'existent encore que sur une planche à dessin. Un seul coup d'œil suffit pour déduire certaines caractéristiques de l'exploration de la planète rouge. Les premières missions ont été lancées dès 1960 par les Soviétiques, quelques années après le vol de Spoutnik. Les Soviétiques, puis les russes, s'acharneront sur la planète rouge en occupant presque toutes les fenêtres de lancement de 1960 à 1973, à l'exception de la fenêtre de tir de 1967 qui ne sera exploitée par personne. Toutes les missions pourront être considérées comme des échecs (ou des demi-échecs) en regard des résultats qui seront engrangés par les sondes concurrentes américaines. Après 1973, littéralement dégoutté par les performances de leur flottille de sondes lancée cette année là, les russes arrêteront temporairement leurs activités concernant l'exploration de la planète rouge. Après 15 années de silence, ils repartent à l'assaut et envoient les deux sondes Phobos, qui ne connaîtront pas un destin plus enviable que les engins précédents. Enfin, en 1996, les russes tentent de lancer l'un des plus grosses sondes interplanétaires jamais construites : Mars 96. La sonde ne quittera pas l'orbite terrestre. Cet accident tragique clôt d'une manière terriblement brutale l'épopée des sondes russes martiennes. Ceux ci n'auront finalement jamais eu de chance avec la planète Mars. Ils prendront leur revanche avec la planète Vénus et peuvent se glorifier d'avoir écrit plusieurs chapitres de l'histoire de son exploration.

Les Américains s'élancent plus tardivement que les Soviétiques à l'assaut de la planète rouge (ils débutent en 1964), mais ils vont connaître des succès éclatants, avec les premières photos jamais prises de la planète par Mariner 4, la reconnaissance réussie du tandem Mariner 6 et Mariner 7, l'incroyable moisson de résultats qui sera ramené par Mariner 9 (et qui nous fera découvrir Mars telle qu'elle est réellement), sans oublier le triomphe des sondes Viking. Pendant la première période de l'exploration de Mars, deux fenêtres de tir ne seront pas utilisées par les américains : celle de 1967 et celle de 1973, la dernière étant mise à profit par les Soviétiques avec la série de sondes Mars 4, Mars 5, Mars 6 et Mars 7. Par contre, au moment du lancement des Viking en 1975, les Soviétiques ont abandonné la course. L'exploration de Mars va entrer dans un sommeil profond après les missions Viking. Les américains attendront 17 ans avant de lancer Mars Observer, qui connaîtra un destin tragique en disparaissant quelques jours avant sa mise en orbite. Mars a sans aucun doute l'un des plus beaux palmarès de tout le système solaire en ce qui concerne les pertes d'engins spatiaux. Le nombre d'échecs est édifiant, comme on peut le voir sur le tableau ci-dessus (comptez donc les pastilles rouges !). Si les Soviétiques en ont vraiment été pour leur frais, les américains ne seront pas non plus épargnés. Même à notre époque, les échecs sont encore d'actualité, comme l'a prouvé très récemment la disparition de Mars Climate Orbiter lors de sa manœuvre d'insertion orbitale et la perte de Mars Polar Lander pendant son atterrissage. Et il pratiquement certain qu'il y en aura encore bien d'autres.

Suite à la perte de Mars Observer, le concept même des missions américaines change. Plus question de lancer des engins uniques et énormes coûtant des milliards. Avec le leitmotiv désormais célèbre de faster, better, cheaper, les américains envisagent de lancer une flottille de petites sondes légères, peu coûteuses, développées en un temps record et focalisées sur des objectifs bien précis. Mars Global Surveyor fut la première sonde de cette nouvelle génération à prendre son envol vers Mars en 1996, pour être rejointe quelques mois plus tard par Mars Pathfinder, qui connaîtra un immense succès technique, scientifique et surtout médiatique. Mars Global Surveyor, toujours en orbite, peut d'ores et déjà être considérée comme un succès. Avec le programme Mars Surveyor, les américains étaient bien décidés à occuper toutes les fenêtres de tir depuis 1996 et jusqu'en 2005 au moins. Malheureusement, la perte consécutive de Mars Climate Orbiter et Mars Polar Lander va forcer la NASA à repenser de A à Z sa stratégie d'exploration de Mars. Après d'intenses réflexions, l'agence spatiale américaine accouchera d'un nouveau programme plus prudent et très ouvert, à forte participation internationale. Avec la nouvelle architecture, le calendrier des lancements est de nouveau rempli jusqu'en 2013 au moins. Après un passage à vide de plus de 20 ans, il semble donc que nous soyons repartis à l'assaut de Mars comme au bon vieux temps ! Mais l'époque où seuls les Etats-Unis et les Soviétiques participaient à l'exploration de la planète rouge est définitivement révolue. Les Etats-Unis ont été rejoints par les Européens avec Mars Express, les Japonais avec Nozomi, les Britanniques avec Beagle 2 et les Indiens avec Mangalyaan. Ce renouveau pour l'exploration de la planète rouge va culminer à la fin de cette décennie avec l'ambitieuse mission de retour d'échantillons, qui va nous permettre d'avoir pour la première fois sur Terre des fragments de la planète Mars. L'avancé scientifique sera considérable et ne sera dépassée que lorsque nous nous déciderons à envoyer le plus fragile mais aussi le plus efficace moyen d'observation que nous possédons, l'homme lui-même ! 

Labrot © 1997-2017. Dernière mise à jour : 21 octobre 2016. Des commentaires, corrections ou remarques ? N'hésitez pas, écrivez moi! index