Mars

En partenariat avec Amazon

Mars
Commander "Mars" via Amazon

Note : 4 etoiles
Auteur :
Ben Bova
Editeur
: Fleuve noir
Parution : 1993 (2001 pour cette édition)
Epaisseur : 607 pages

Mars de Ben Bova Dans la veine du roman martien moderne, le Mars de Ben Bova décrit la première expédition humaine lancée vers Mars, avec son cortège de mystères scientifiques, d'obstacles en tout genre et de malversations politiques.

En 2020, sous la direction de deux des plus grandes puissances mondiales, les Etats-Unis et la Russie, une mission habitée internationale de grande envergure est mise sur pied. Deux vaisseaux identiques comprenant 25 membres d'équipages au total sont lancés en direction de la planète rouge pour tenter de lui arracher ses secrets. A l'instar du Voyage de Stephen Baxter, Ben Bova présente de front plusieurs histoires. La description de la mission martienne proprement dite est entrecoupée de chapitres qui sont autant de flash-back sur sa genèse, l'éprouvant processus de sélection, l'entraînement intensif des astronautes, les moments clefs de la vie des membres d'équipage ou encore l'évolution géologique de la planète Mars, décrite d'une façon fort poétique.

Dans ce roman résolument hard-science, particulièrement dense mais jamais ennuyeux, Ben Bova a cherché à présenter la première mission habitée vers Mars sous différents éclairages, sans jamais en favoriser un. Au premier abord, le lecteur a rapidement l'impression que tout va tourner autour de la traditionnelle quête romantique de l'eau et de la vie qui lui est logiquement associée. Officiellement l'équipage est envoyé sur place pour étudier la planète sous toutes ses coutures, établir sa capacité à accueillir des bases permanentes et traquer d'improbables cellules microbiennes. Mais les non-dits laissent bientôt entrevoir des espoirs et des peurs bien plus fondamentales encore. Au fur et à mesure des chapitres, le lecteur découvre que la science n'est que la pointe de l'iceberg. Arrivent bientôt les calamités météorologiques, biologiques et spatiales, les aspects techniques cruciaux de la mission, les conflits entre les centres de commandement américains et russes, les intrigues des politiques qui ne voient la mission martienne que comme un tremplin pour leur propre carrière, ou encore les agissements peu scrupuleux des médias et des journalistes, pour qui le moindre scandale a plus d'importance qu'une percée scientifique majeure.

A priori, le Mars de Ben Bova ne semble pas avoir grand chose de neuf à offrir dans la nébuleuse des romans de science-fiction consacrés aux premiers pas tant rêvés de l'Homme sur les déserts rouillés et poussiéreux de la planète rouge. Publié en 1993, il n'est arrivé en France qu'en 2001, soit bien des années après l'imposante trilogie martienne de Kim Stanley Robinson. Le roman de ben Bova ne peut donc plus prétendre surprendre par son originalité (ce qui sera encore moins le cas de sa suite, intitulée "Retour sur Mars" et publiée en 1999 aux Etats-Unis ...).

On aurait pourtant tort de négliger ce livre, sous prétexte d'avoir déjà lu la même histoire ailleurs. Ben Bova a mis en avant un aspect qui sera peut-être le challenge le plus important que l'homme aura à relever en allant sur Mars, et qui commence à interpeller de plus en plus sérieusement les agences spatiales : le facteur psychologique.

Comme aucun auteur avant lui, Ben Bova a apporté une attention toute particulière au facteur humain, et le principal intérêt de son roman n'est finalement pas de découvrir les secrets de Mars, mais bien ceux des humains qui y sont envoyés. Le plus grand défi posé aux membres d'équipage ne sera effectivement pas la météorologie martienne ou les performances capricieuses d'un équipement critique, mais bien leur propre nature. L'inconnu, qui s'exprime ici à l'échelle d'une planète entière, va agir comme un révélateur des pulsions humaines en confrontant, pour le meilleur et pour le pire, l'Homme a ses propres limites.

Passons brièvement en revues les principaux protagonistes, pour fixer les idées. Personnalité centrale du roman, Jamie Waterman est un géologue amérindien au destin vraisemblablement scellé dès la naissance, et dont la passion pour Mars trouve ses racines dans le lointain passé de ses ancêtres Navajo. A l'image de sa double origine, Waterman sera tiraillé tout au long de la mission par des sentiments contradictoires. Médecin de bord, Anthony Reed est quant à lui un individu hautain et égocentrique, dont le narcissisme exacerbé masque un profond manque de confiance en soi et de puissantes angoisses. Ayant un compte à régler avec l'Histoire, la très séduisante biochimiste Ilona Malater va user de la plus dévastatrice des armes féminines pour apaiser sa rancœur et exercer sa vengeance. Malater travaillera étroitement avec une autre femme d'exception, Joanna Brumado, qui entretient des liens d'une force ambiguë avec son père Alberto Brumado. Le trouble qu'elle inspire à Waterman, et la position de son père - qui se trouve être l'instigateur le plus influent de la mission martienne -, la placeront dans un délicat porte à faux. Rajoutons à cela un cortège de personnages secondaires haut en couleurs, dont un commandant russe affligé d'une rigidité militaire presque maladive, un japonais qui retrouvera sur Mars les démons de son enfance, un chinois psychorigide qui distille sa sagesse depuis l'orbite martienne, et l'on obtiendra un terreau fertile pour le développement de quelques beaux accrocs dans l'épais tissu qui caractérise toute relation humaine.

Ce souci du détail psychologique, qui semble habiter chaque page, donne à l'œuvre de Ben Bova une ampleur délectable. Après avoir lu avec avidité ce roman, on comprend qu'il serait peut-être préférable pour l'Homme de se connaître un peu mieux lui-même avant de partir explorer d'autres mondes.

Labrot © 1997-2017. Dernière mise à jour : 12 juin 2002.